Le Télétravail : être plus Libre en Entreprise

Publié par katell le

Cet article a été écrit par Isis, du blog LesNouveauxTravailleurs.fr

Quand on travaille dans une entreprise, en principe, on doit respecter deux règles majeures : venir travailler dans les locaux de l’entreprise, et venir travailler aux horaires de travail déterminés par l’entreprise.

Mais, depuis quelques années, ces deux règles ne sont plus vraies pour tout le monde car une nouvelle manière de travailler se développe dans le monde des entreprises : le télétravail.

Quand j’ai moi-même commencé mon premier emploi en entreprise après mes études, j’ai eu le droit de télétravailler cinq jours sur cinq. Ca a été une expérience extrêmement libératrice pour moi. J’ai trouvé ça tellement génial que j’ai décidé de lancer un projet pour faire connaître ce mode de travail à davantage de monde : c’est comme ça qu’est né LesNouveauxTravailleurs.fr, mon site sur lequel je publie des articles et des interviews pour expliquer cette façon de travailler.

télétravail


Le Télétravail : c’est quoi ?

Définition du Télétravail

Le “télétravail”, c’est le fait de travailler (“travail”) à distance (“télé”) : au lieu d’être dans les bureaux de l’entreprise, on est ailleurs. Ailleurs, ça peut être chez soi, dans un espace de coworking, ou même dans un café qui a du WiFi pour se connecter à Internet (nécessaire pour une grande partie des tâches qu’on doit faire quand on travaille en entreprise).

Tous les métiers ne peuvent pas être faits en télétravail : il faut que les tâches que l’on fait puissent être faites à distance. C’est le cas si on est Développeur Web, Marketeur Web, ou encore Comptable. Mais ce n’est pas le cas si on doit empiler les parpaings du bâtiment qu’on est en train de construire, manipuler une machine industrielle, ou couper les cheveux de quelqu’un.

(Mais vous pouvez devenir une coiffeuse exceptionnelle 🙂

Télétravail Occasionnel ou Télétravail Total

Il existe deux types de télétravail : le télétravail occasionnel et le télétravail total.

Télétravail Occasionnel

Faire du télétravail “occasionnel”, ça veut dire que l’on va faire du télétravail “de temps en temps”. Ca peut aller de 1 jour par-ci par-là (à chaque fois qu’on est malade ou qu’il neige) à 2 jours par semaine.

De plus en plus d’entreprises permettent le télétravail, mais les conditions de ce télétravail sont plus ou moins libérées selon les entreprises.

Télétravail Total (Remote)

Le télétravail total, c’est quand on ne travaille jamais dans les bureaux de l’entreprise, et qu’on est toujours à distance. On télétravaille donc cinq jours sur cinq. On l’appelle aussi “travail Remote”, de l’anglais “Remote” qui veut dire “à distance, isolé”.

Ce type de télétravail est beaucoup moins répandu. D’une part parce qu’il demande davantage d’organisation pour inclure le télétravailleur dans le quotidien de l’entreprise. Mais surtout parce que beaucoup de managers ont peur que les personnes ne travaillent pas si elles sont à distance, et ne savent pas comment gérer leurs équipes à distance.


Les avantages du télétravail : liberté, productivité, tranquilité

Le télétravail a été très libérateur pour moi. Mais la liberté est aussi un mot qui revient souvent dans les interviews de télétravailleurs que j’ai menées. Le télétravail génère plusieurs types de libertés.

Eviter le temps de transport

Si on télétravaille depuis chez soi, on n’a plus besoin de prendre le bus, le métro, le train ou la voiture pour se rendre sur son lieu de travail. Ce temps gagné peut être utilisé pour faire des nuits de sommeil plus complètes, pour amener ses enfants à l’école, pour faire de l’exercice ou autre activité qui nous fait plaisir.

On évite aussi le stress généré par les transports.

télétravail

Choisir ses horaires

Toute entreprise ne permet pas de choisir ses horaires en télétravail, mais certaines oui. Ces dernières adoptent la philosophie “Je te fais confiance pour faire le travail que tu dois faire, et pour décider comment tu souhaites atteindre ces objectifs. Si cela implique de te lever plus tard et de dormir plus tard le matin, alors fais-le”.

Bien sûr, si on a des appels clients ou des réunions virtuelles avec ses collègues, il faut être réveillé et présent. Mais pour le reste, on peut s’organiser comme on veut.

Par exemple, moi, à l’époque où j’étais en télétravail en CDI, je ne mettais pas de réveil le matin. Comme j’avais une bonne hygiène de vie et me couchais tous les jours à la même heure, je n’avais pas de problème pour me réveiller naturellement. Et les jours où je veillais plus tard parce que j’avais un dîner entre copines, je me laissais dormir suffisamment pour que le reste de ma journée soit efficace (si je ne dors pas 8h, je travaille moins bien).

Si je me levais plus tard, je terminais ma journée plus tard ou bien travaillais davantage un autre jour.

Arranger son emploi du temps

Il n’y a pas que les horaires de début et fin de journée. On peut aussi inclure des activités personnelles au milieu de la journée, et rattraper plus tard : moi j’allais faire mes courses aux heures creuses pour éviter l’attente et l’agacement dans des files d’attente. Si j’étais malade, comme je pouvais prendre rendez-vous à n’importe quelle heure de la journée, je l’obtenais beaucoup plus vite que si je devais y aller après le boulot à 19h, comme tout Paris. Ainsi, je gagnais globalement du temps sur ma semaine.

D’autres personnes vont faire du sport en plein milieu de la journée, gardent un créneau pour leurs enfants en fin d’après-midi puis se remettent au travail après

télétravail

Travailler plus intensément

Télétravailler, c’est aussi l’opportunité de mieux travailler. Au bureau, on peut facilement être dérangé par des collègues ou un manager qui viennent nous parler, nous proposer une pause café, le bruit environnant d’un open space…

En travaillant chez soi, on peut mettre son téléphone sur silencieux, couper son chat d’équipe pendant 2h ou plus, et se concentrer pour travailler à fond pendant ce créneau. Pouvoir faire ça permet d’entrer dans le “flow” (être tellement concentré sur une tâche qu’on en oublie ce qui est autour de nous). Et une étude a montré que le “flow” rend heureux. Travailler de cette manière est également plus efficace, ce qui engendre un sentiment de satisfaction du travailleur, et est aussi positif pour l’entreprise, car le travailleur a bien avancé sur son sujet.

Eviter les tensions et le stress du bureau

Une grande partie du stress qu’on ressent au boulot est dû à des problèmes humains : la pression d’un manager, une conversation difficile avec un collègue, un autre collègue qu’on ne supporte pas, etc.

A distance, on peut prendre une distance vis-à-vis de tout ça, s’en isoler plus facilement, et ainsi réduire le stress et être plus tranquille.

Changer de lieu de travail pour augmenter sa productivité/créativité

Travailler à distance n’est pas synonyme de travailler de chez soi. On peut travailler dans tout autre lieu qui nous permet de bien travailler. Personnellement, cette liberté de changer d’environnement augmente fortement ma créativité car j’ai besoin de ce genre de stimuli.

On peut aussi marquer le changement entre deux grosses tâches en changeant d’environnement. Ou encore adapter l’environnement au type de tâche : chez soi pour les appels, un café pour un travail créatif ou de la lecture utile pour son travail, un espace de coworking pour des rencontres pro…

Voyager en travaillant

Enfin, il existe une variante du télétravail qui permet de voyager tout en travaillant : on l’appelle le Nomadisme Digital. Certaines personnes poussent le changement d’environnement en allant carrément dans un autre pays, et même plusieurs autre pays !

Comme on peut travailler à distance, pourquoi ne pas en profiter pour le faire depuis d’autres pays, qu’on visite au passage ? Il faut juste prendre en compte le décalage horaire et trouver des connexions Internet qui fonctionnent assez bien.

télétravail

Par exemple, moi, de juin 2018 à février 2019, j’ai exploré l’Amérique Latine, à raison d’un pays par mois environ, tout en continuant de travailler sur LesNouveauxTravailleurs. C’était mon rêve de voyager beaucoup et de visiter l’Amérique Latine. Grâce au métier que j’ai choisi – Blogueuse Professionnelle – j’ai pu le réaliser.

Les contreparties de ces avantages

Comme toute situation, tout mode de travail, le télétravail comporte aussi ses difficultés et requiert d’adopter certains comportements pour que ça se passe bien.

Conscience professionnelle : travailler même si le patron ne nous voit pas

Certaines personnes ont du mal à travailler s’il n’y a personne pour surveiller que c’est le cas.

Si on fait ça, ça risque de finir par se ressentir. Les managers peuvent alors décider d’annuler le télétravail, de licencier, et interdire le télétravail à toute autre personne dans l’entreprise, par peur qu’elles agissent ainsi également.

En télétravail, il faut donc avoir une conscience professionnelle et faire son travail même si personne n’est là pour vérifier. Personnellement, quand on m’a autorisée à faire du télétravail, je me suis sentie très chanceuse. J’ai donc même mieux travaillé, presque pour remercier l’entreprise de m’accorder cette liberté.

Discipline : travailler même quand on a envie de procrastiner

Dans le même ordre d’idée, certaines personnes ont du mal à se mettre au travail si elles ne sont pas dans un cadre qui les pousse à le faire. Au bureau, on est entouré de personnes qui travaillent et qui peuvent voir si on travaille ou pas, on a donc tendance à être poussé à travailler.

Mais tout seul chez soi, on a son lit, sa télé, on peut regarder Youtube sans que personne ne le sache, et tout un tas d’autres raisons de ne pas travailler. Il faut donc réussir à développer une auto-discipline et des stratégies pour réussir à dépasser son envie de procrastiner, à travailler même si on a envie de faire autre chose. Car, même en télétravail, ça reste un travail.

Réussir à séparer vie personnelle et vie professionnelle

Une difficulté que rencontrent les télétravailleurs est de séparer leur vie personnelle de leur vie professionnelle et inversement. Quand ils travaillent chez eux à des heures où leur famille est là aussi, la famille vient les déranger. A l’inverse, le weekend, alors que c’est censé être un moment de détente à passer en famille, certains sont tentés de s’avancer en répondant à quelques emails, puisque l’ordinateur est là.

Ne pas réussir à faire cette séparation est épuisant car on n’est jamais 100% présent dans ce qu’on est en train de faire. Il faut donc mettre en place des stratégies et des habitudes pour réussir à sortir la tête du boulot en fin de journée, et pour expliquer à ses proches quand il ne faut pas être dérangé.

Supporter ce type de solitude

Certains télétravailleurs disent souffrir de solitude. Au bureau, on retrouve un cocon social : on papote avec ses collègues, on côtoie de nombreuses personnes chaque jour. Chez soi, une fois que les enfants sont à l’école et sa femme/son mari au travail, on se retrouve tout seul.

Certaines personnes supportent mal cette solitude. Il faut donc trouver des moyens de la combler : aller de temps en temps dans un espace de coworking, avoir des moments réguliers où on échange de vive voix avec ses collègues, avoir une vie sociale bien remplie…

Comment trouver un travail en télétravail ?

Si le télétravail t’intéresse, tu peux te renseigner sur les manières de trouver un travail en entreprise. N’hésite pas à venir lire d’autres articles sur le Remote sur mon blog.

Si tu penses que tu aimerais créer ta propre entreprise, être indépendant plutôt que salarié, tu peux aussi opter pour un métier qui permet de travailler depuis chez soi, à distance de ses clients, et même de voyager.


katell

Psychologue et psychanalyste, je collabore depuis plusieurs années avec des conseillers d'orientation et des formateurs. J'ai aussi deux fils qui se demandent ce qu'ils feront à l'âge adulte. C'est pour eux que j'ai décidé de réunir mes connaissances sur ce blog, et finalement de les partager avec vous. Ensemble on va plus loin ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.